_1am7131_out

Pour passer au mieux les nombreuses compétitions j’ai décidé de faire une étude posturale que mon podologue David Leurion propose. Je vous livre mes impressions après 4000 kms parcourus suite à cette étude.

Contexte

_1am7136_outPour replacer un peu le contexte, j’ai effectué cette étude posturale après 2000 kms de vélo parcourus. Auparavant, je n’étais jamais monté sur un vélo de route, c’est pourquoi j’ai attendu de parcourir autant de kms pour m’habituer à la nouvelle position. Je connaissais déjà David avant de faire cette étude posturale car il avait fait mes semelles orthopédiques et vu son savoir-faire en la matière je lui ai fait confiance.

Personellement, la raison pour laquelle j’ai été amené à faire cette étude consistait à me placer dans les meilleures conditions possibles pour faire mes compétitions. En discutant avec David, j’avais compris qu’il existait plusieurs approches d’étude posturale. En effet, certaines études posturales proposées visent à privilégier des réglages du vélos visant à améliorer votre performance au détriment de votre confort. Chez David, l’étude qu’il propose privilégie des réglages assurant un bon confort au détriment de la recherche ultime de performance. En tant que triathlète, c’est une optique qui me sied car après la partie vélo, il faut encore courir et c’est mieux si on n’a pas mal partout.

Avant cette étude, je souffrais régulièrement de douleurs aux lombaires qui s’intensifiaient beaucoup lors de l’ascension de côte, de douleurs aux épaules et aussi aux bijoux de famille.

L’étude posturale

L’étude posturale se déroule en deux parties. La seconde qui a lieu après avoir roulé quelques semaines avec le vélo permet de s’assurer que les réglages effectués lors de la première partie répondent bien à mes besoins.

Après avoir posé le vélo sur un home-trainer, David m’a observé pédaler sous plusieurs angles et filme ça avec sa tablette. Après chaque prise de vue, il m’explique image à l’appui les différents réglages qui s’imposent en regard de ma dynamique de pédalage. J’avais notamment mon dos qui se tordait un peu trop à chaque cycle de pédale et mes genoux qui décrivaient des trajectoires asymétriques et de trop grandes amplitudes. Pour palier ces problèmes, David a réglé la selle (hauteur, inclinaison et alignement) et également les semelles de mes chaussures de vélo (les cales étaient déjà bien positionnées). Par chance, je n’avais pas besoin de régler ma potence et le guidon était déjà bien réglé.

Après cette première séance, les différences observées sont flagrantes étant donné que toutes les douleurs ont disparu! Et après 4000 kms et 4 triathlons je suis entièrement satisfait de ces réglages puisque même après plusieurs heures de selle je ne souffre pas de douleurs fortes (sauf peut-être au niveau du périnée mais je pense que cela vient de la selle qu’il faut entièrement changer).

Je vous invite vivement à vous rapprocher d’un professionnel pour faire une étude posturale notamment si vous souffrez de nombreuses douleurs et si vous aimez enquiller les heures de selle. Assurez-vous que celui-ci dispose d’une formation adéquate car savoir régler un vélo ne s’improvise pas!